Enquêtes de pré-location - Évaluations 360 ° en temps réel

Avis de recherche

Votre fidèle allié depuis 30 ans

Une relation de confiance depuis 1981

Économisez gros avec nos partenaires

Nouvelles

19 décembre 2014
Lorsqu’un bail est résilié aux torts du ou des locataires, que ce soit lors d'une résiliation par un juge de la Régie du logement pour cause de non paiement, ou de bruit causant un préjudice sérieux, ou que ce soit lors d'une résiliation de plein droit, soit lorsque le locataire abandonne le logement sans motif, en emportant ses effets mobiliers et en cessant de payer le loyer, le locateur a droit à des dommages-intérêts contractuels en raison de cette résiliation. Ces dommages sont qualifiés généralement d’indemnités de relocation.
17 décembre 2014
Le Regroupement des propriétaires d'habitations locatives (RPHL), aurait espéré que la Ville de Sherbrooke soit consciente de la situation des propriétaires avant d'adopter une autre augmentation de taxes! Bien que le RPHL reconnaisse les efforts des élus pour ne pas augmenter davantage les taxes, cette augmentation aura des répercussions certaines dans le secteur de la location résidentielle.
16 décembre 2014

Le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) ne peut que constater en lisant le rapport annuel que le marché locatif québécois et surtout celui de la RMR de Sherbrooke prend une mauvaise tournure et est plus que jamais en péril.

Selon le rapport, le taux d'inoccupation au Québec est de 3,7% alors que 3,1% en 2013.
Mais la RMR de Sherbrooke est à 5,4%!

... Lire plus
 
16 décembre 2014
Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), la tendance des mises en chantier d’habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke se chiffrait à 1 039 en novembre, comparativement à 1 096 en octobre. Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.
15 décembre 2014
Dans un article précédent, nous avons discuté d’une décision de la Régie du logement qui reconnaissait qu’un locataire pouvait renoncer à l’ordre public de protection. L’ordre public de protection empêche les parties à un bail de convenir une entente qui va à l’encontre des articles du Code civil du Québec. Les parties ne pourraient pas convenir que le locateur aurait le droit d’augmenter le loyer en donnant un avis de modification du bail, un mois avant la fin du bail pour un bail d’un an. Selon le Code civil, le locateur peut donner cet avis au moins trois (3) mois mais pas plus de six (6) mois, avant la fin du bail.
Notez et commentez 0 votes

En vedette

01 décembre 2014
Le stationnement de votre immeuble a atteint sa durée de vie et l'asphalte est à refaire, vous devez appliquer une couche de scellant sur l'asphalte ou même refaire les lignes de stationnement, vous devez donc prévenir vos locataires pour organiser le chantier. Vous avez envoyé un avis à chaque locataire et vous vous êtes assuré qu'ils sont au courant et qu'ils doivent libérer le stationnement. Vous avez même affiché un avis à l'entrée et à la sortie de l'immeuble.
26 novembre 2014

Toutefois, la section du bail visant à maintenir le prix des loyers devrait être abolie tout simplement. En effet le RPHL considère qu'il faut laisser le marché contrôler le prix de location d'un logement suite au départ d'un locataire:" c'est tout simplement outrageux de constater que le gouvernement maintient sa position de contrôler le prix du loyer d'un logement alors que le locataire a mis terme à son bail ! " de conclure Martin Messier, Président du RPHL.

... Lire plus
 
26 novembre 2014
''Venez approfondir vos connaissances sur le processus de choix des locataires, la rédaction du bail résidentiel en regard de la loi et en connaître davantage sur les actions à prendre et/ou à éviter tout au long du processus de location''.
24 novembre 2014
Il me fait plaisir de partager avec vous mon expérience comme propriétaire d’un immeuble de 8 logements avec la coopération des 5 membres de ma famille.Cela a commencé il y a bien longtemps quand notre famille a décidé de mettre en commun nos économies