À la Une

18 juin 2019
À l'approche du bal des déménagements, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) rappelle que 37 % des locataires ne sont pas assurés, alors qu'une assurance habitation pourrait être très utile en cas de sinistre. Prime moyenne des locataires : 281 $ en 2017Selon les données recueillies par le BAC auprès de ses membres, il en coûte moins d'un dollar par jour pour assurer ses biens quand on est locataire, soit 281 $ en moyenne par année. En revanche, le coût moyen d'un sinistre payé par les assureurs pour 2017 s'élevait à 5 542 $.
17 juin 2019
La tendance des mises en chantier d’habitations se chiffrait à 201 983 en mai 2019, comparativement à 205 717 le mois précédent, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations.
14 juin 2019
La saison estivale rime souvent avec déménagements et parfois, avec l'achat d'une nouvelle propriété. Lors d'un achat, qu'il s'agisse d'une maison unifamiliale ou d'un immeuble à revenus, la loi prévoit qu'il existe une garantie de qualité, mieux connue sous le nom de « garantie contre les vices cachés ». Cette garantie existe d'office, même si les vendeurs ne sont pas toujours au courant des vices qui peuvent entacher leur propriété.
12 juin 2019
En avril, les municipalités canadiennes ont délivré des permis de bâtir d'une valeur sans précédent de 9,3 milliards de dollars. La hausse de la valeur des permis était presque entièrement attribuable à une modification planifiée des frais d'aménagement dans la région métropolitaine de Vancouver.
07 juin 2019
La locatrice demande la résiliation du bail et l’éviction du locataire. La locatrice reproche au locataire de troubler la jouissance paisible des lieux des autres locataires de l’immeuble. Tous les témoins entendus à l’audience tenue à la Régie du Logement témoignent du comportement dérangeant du locataire. Celui-ci vit des épisodes de crise au cours desquelles il frappe dans les murs, mais surtout il crie très fort le soir tard et dans la nuit.
06 juin 2019
Suite au jugement rendu contre un propriétaire1 de logement de Sherbrooke qui l'oblige à payer la facture d'électricité non payée de son locataire, le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) a sollicité une rencontre avec M. Steve Lussier, Maire de Sherbrooke. En effet, le jugement oblige le propriétaire à payer mais indique que c'est à la Ville de Sherbrooke de procéder à des changements réglementaires. Cet article est inadéquat selon le RPHL puisque le propriétaire n'a pas à assumer les contrats conclus par le locataire, notamment, le contrat relatif à la fourniture d'électricité.
05 juin 2019
Lors de l'audition de l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) du projet de loi 16, Loi visant principalement l’encadrement des inspections en bâtiment et de la copropriété divise, le remplacement de la dénomination de la Régie du logement et l’amélioration de ses règles de fonctionnement et modifiant la Loi sur la Société d’habitation du Québec et diverses dispositions législatives concernant le domaine municipal, l'APQ a été interrogée sur comment le gouvernement devrait mettre en place le dépôt de garantie. Pour l'APQ, le dépôt de garantie est une nécessité et le montant n'a pas besoin d'être de 3 mois de loyer comme en France.
04 juin 2019
Québec Le taux d’inoccupation des places standards dans les résidences pour aînés est monté de 6,9 % en 2018 à 7,2 % en 2019. Le taux d’inoccupation des places avec soins assidus est monté à 5,7 %. La conjoncture du marché et l’évolution des taux d’inoccupation ont varié selon les régions. Le loyer moyen des places standards était de 1 788 $ en 2019. Le taux d’attraction au Québec s’est établi à 18,4 % en 2019. Il était nettement plus élevé qu’ailleurs au Canada. Le taux se chiffrait en moyenne à 6,1 % dans les autres provinces.
03 juin 2019
Que ce soit Airbnb ou d'autres plateformes de location de logement, de plus en plus de logements sont utilisés pour de la location à court terme. Ce phénomène s'amplifie et touche toutes les sphères de l'immobilier : les logements locatifs et les syndicats de copropriété. Plusieurs copropriétaires vont investir dans un condominium et l'afficher sur Airbnb. Pour contrer ce phénomène, assurer la sécurité et la tranquillité de l'immeuble, les syndicats de copropriété vont mettre en place des règlements interdisant les locations à court terme. À Montréal, la ville s'inquiète des logements de type Airbnb avec le taux d'inoccupation qui est en baisse.
31 mai 2019
Dans la législation québécoise, la seule garantie que l'on peut exiger d'un candidat locataire est le cautionnement du bail. Voici la définition de caution selon le Code Civil du Québec: « 2333. Le cautionnement est le contrat par lequel une personne, la caution, s'oblige envers le créancier (le propriétaire), gratuitement ou contre rémunération, à exécuter l'obligation du débiteur (le locataire) si celui-ci n'y satisfait pas. » Les Parenthèses sont de nous En effet, dans certains cas, le dossier du locataire ne peut justifier un rejet de la candidature mais pourrait justifier une garantie financière, une caution.