Enquêtes de pré-location - Évaluations 360 ° en temps réel

Augmentation de loyer 2019

Conseils juridiques gratuits et illimités

Des rabais exclusifs aux membres RPHL

Nouvelles

21 janvier 2020
La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et responsable de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), madame Andrée Laforest, désire rappeler aux propriétaires de bâtiment l’importance d’être prévoyants à l’égard des accumulations de neige et de glace sur les toitures. Le cocktail météo des dernières semaines, où de la neige, de la pluie, du grésil et du verglas se sont entremêlés, s’avère un avertissement de ce qui risque de nous attendre au cours des prochaines semaines au Québec.
16 janvier 2020
La tendance nationale des mises en chantier d’habitations a diminué en décembre, car les stocks de logements achevés et non écoulés demeurent plus élevés qu’ils ne l’étaient au milieu de 2019. Cette diminution est principalement attribuable à la baisse des mises en chantier de logements collectifs à Toronto, Montréal et Ottawa. Toutefois, les mises en chantier étaient stables à Vancouver et en forte croissance à Calgary en fin d’année, ce qui a compensé en partie la baisse observée dans les autres grands centres, de sorte que la construction d’unités neuves a légèrement ralenti par rapport à décembre 2018.
15 janvier 2020
Faits saillants En décembre, les ventes résidentielles nationales ont affiché un recul de 0,9 % d'un mois à l'autre. Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont augmenté de 22,7 % d'une année à l'autre. Le nombre de propriétés nouvellement inscrites a baissé de 1,8 % de plus d'un mois à l'autre. L'Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) est en hausse de 0,8 % d'un mois à l'autre et de 3,4 % d'une année à l'autre. Le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des propriétés vendues au pays a grimpé de 9,6 % d'une année à l'autre.
10 janvier 2020
Lorsque des travaux non urgents et non majeurs sont nécessaires, la loi (article 1931 Code Civil du Québec) prévoit un préavis minimum de 24 heures à donner aux locataires pour accéder au logement pour exécuter ces travaux. La personne qui impose la date et l’heure c’est le propriétaire. Le locataire doit se conformer à l’avis du propriétaire et se tenir disponible à la date prévue. si le locataire ne peut être présent, il peut mandater un parent ou un ami pour chaperonner les travaux s'il le désire. Le Code civil du Québec nous enseigne que le locataire doit subir les réparations urgentes et nécessaires. 1865 CCQ. Donc ce n'est pas un choix pour lui. C'est le droit de gestion du propriétaire de déterminer quels types de travaux doivent être exécutés dans son immeuble ou son logement et à quel moment.
09 janvier 2020
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 2,4 % pour s'établir à 8,1 milliards de dollars en novembre. Au total, six provinces ont fait état de baisses, la plus marquée ayant été enregistrée en Ontario (en baisse de 5,7 % pour se fixer à 3,2 milliards de dollars). Cette baisse a été contrebalancée en partie par le Québec (en hausse de 10,3 % pour atteindre 1,9 milliard de dollars).
Notez et commentez 7 votes

En vedette