Régie du logement - Taux d'ajustement de loyer 2020 : Des taux dérisoires et des dommages de plus en plus chers!

Régie du logement - Taux d'ajustement de loyer 2020 : Des taux dérisoires et des dommages de plus en plus chers!

Sherbrooke, le 22 janvier 2020 ---- Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives  (RPHL)  ne peut que déplorer, qu'encore cette année, la perception des locataires face aux augmentations de loyer sera faussée.

"Des propriétaires d'immeubles qui chauffent à l'huile ou fournissent l'électricité enverront des avis d'augmentation de loyer car ils auront eu de fortes hausses de taxes, d'assurance et des travaux majeurs effectués. Mais comme la méthode utilisée est désuète, ces indicateurs sont négatifs et malheureusement les locataires se fient sur ces chiffres émis par la Régie du logement." selon Martin Messier.

Rappelons que seuls les locataires ont droit au maintien dans les lieux et si un locataire refuse une augmentation, le propriétaire ne pourra mettre fin au bail!
Et contrairement à une négociation dans tous les autres domaines, les propriétaires sont tenus de négocier différemment puisque nous le faisons sous la contrainte d'une loi qui, une fois appliquée par la Régie du Logement, vient brimer notre droit à négocier librement.

Taux pour les travaux majeurs inacceptable

Avec un retour sur investissement de plus de 32 ans, il est inconcevable de demander aux propriétaires d'entretenir leurs immeubles et d'investir dans l'efficacité énergétique : un taux qui permettrait un retour sur 10-12 ans serait à préconiser.

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives  (RPHL)  revendique un changement complet de la méthode de fixation de loyer.  "Cette année, le taux est légèrement plus haut soit 3.1% mais cela ne signifie pas que les propriétaires peuvent investir en 2020. Cela veut simplement signifier que le retour sur investissement ne sera plus de 40 ans mais de 32 ans." d'ajouter Martin Messier.

Prenons l'exemple de la maison saccagée à Sainte-Calixte, avec un loyer de 1000$, avec simplement des travaux majeurs à 100 000$ :

La propriétaire aurait droit à une augmentation de 268.00$ par mois.

Combien d'années pour un retour sur investissement avec les taux de la Régie? 32 ans

ET Hypothèque de 100 000$ sur 20 ans à 3.49%, le paiement serait de 578,16$ par mois


Calculs, calculs et encore calculs

Il est important que chaque propriétaire fasse son calcul pour chacun de ses logements car une baisse de taxes, par exemple scolaire, ne signifie pas automatiquement une baisse de loyer.

Surtout que comme chaque année, les comptes de taxes ont encore augmenté. Il faut également prendre en compte les factures d'entretien et les travaux majeurs effectués.

"Propriétaires, ne vous fiez pas sur un taux général ou des estimés pour l'ensemble du Québec, prenez le temps de calculer pour chaque immeuble. Plusieurs auront droit à une hausse de loyer et si ce n'est pas réclamé en 2020, cet argent sera perdu!" de conclure le RPHL .

Téléchargez APQ mobile qui est disponible sur Google Play (Android), App Store (Apple, iPhone, iPad ) et Microsoft (Windows 10) pour faire vos calculs : https://www.apq.org/apq-mobile.aspx


"Le blâme est toujours porté sur les propriétaires de logements locatifs mais selon les méthodes désuètes, les hausses de taxes municipales, scolaires sont transférables à 100% sur le loyer des locataires. Nous tenons à préciser que de nombreux propriétaires n'augmentent pas leur loyer comme ils auraient le droit car ils ne veulent pas perdre leurs locataires." d'ajouter le RPHL.


Registre des loyers : Non, ce n'est pas une solution à la crise du logement!

Ce fameux registre que les associations de locataires réclament et qui coûterait des millions de dollars à créer et maintenir à jour.

Selon le dernier rapport annuel de la Régie du logement, sur 67 898 demandes introduites et relancées en 2018-2019 seulement 5 170 étaient pour un dossier de fixation de loyer.

"C'est l'investissement dans la rénovation des immeubles existants, laisser le propriétaire négociait librement, s'entendre avec son locataire sur un plan d’investissement plus plusieurs années qu'il faut mettre de l'avant." selon le RPHL.


Aide aux calculs de fixation de loyer 2020

La Régie du logement indique dans son rapport annuel et dans ses communiqués de presse que "Ces pourcentages applicables ne sont pas des estimations moyennes d’augmentation."

Il reste que les locataires prennent ces estimés comme ce qui doit correspondre à leur loyer.

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) sera là SAMEDI le 25 JANVIER 2020 de 10h à 15h pour vous aider à calculer vos augmentations et vous pourrez assister à des conférences.

Si vous ne l'avez pas déjà fait, téléchargez l'application APQ Mobile sur votre téléphone cellulaire, vous pourrez consulter nos publications et maintenir un niveau de connaissance essentiel pour un propriétaire d'immeuble, faire vos enquêtes de pré-location et voir les rabais et fournisseurs qui vous sont accessibles.

Le RPHL existe depuis plus de 35 ans et défend les droits et intérêts des propriétaires de logements locatifs de l'Estrie et de la Haute-Yamaska, tout en offrant une panoplie de services à ses membres, des représentations auprès de divers paliers gouvernementaux, des médias et du public, incluant certains privilèges et rabais.


 

22 janvier 2020
Copyright RPHL