Et le gagnant du Concours Histoire d'horreur du 1e juillet est

Le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL), en partenariat avec L'Association des Propriétaire du Québec (APQ), est fier d'annoncer que la grande gagnante du Concours Histoire d'horreur du 1e juillet est Madame Guylaine Larivière.

Mme Larivière a eu toute une surprise mais une mauvaise surprise!

Lorsque mes derniers locataires sont partis, 1 adulte, 3 enfants, 2 chats, 1 lapin et un animal rampant, quelle fut notre surprise lorsque nous sommes montés à l'étage...portes d'armoires de cuisine du haut mauves et vert en bas, comptoir brisé et morceaux remis en place avec des clous de finition. Tuiles de plancher décollées et brisées. Tapisserie du salon déchirée. Dans une des chambres d'enfants, des trous dans les murs fait avec fusil à palettes ( lorsque nous avons bouché les trous avec du plâtre, il y avait plus de plâtre sur les murs que de peinture bleu marin, soit dit en passant). Mécanisme de fenêtres encrassés, n'avaient jamais été lavés. Urine ou ....je ne sais quoi sur les plinthes de la chambre des filles. Les planchers de bois francs et parqueterie.....finis, égratignés et plus de vernis. Le bain, plus d'émail et taché. Il n'y avait que la chambre de la mère qui était propre. Nous avons due refaire tout le logement au complet, tout jeter par terre et recommencer à neuf au coût de $14000. Un vrai cauchemar....

Malheureusement au Québec, plus de 2/3 des logements se retrouvent sales, avec plus qu'un bon ménage à faire.
Certains locataires ont besoin d'être conscientisés. Et même si un dépôt de garantie toucherait tous les locataires, son entrée en vigueur serait bénéfique à l'ensemble des locataires.

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) a aussi remis des prix "Mal de cœur" dont vous trouvez les photos plus bas.


"Retrouver un logement dans un état pitoyable le 1er juillet à 8h et voir le camion de déménagement du nouveau locataire se garer dans le stationnement. Il est évidemment impossible que le locataire emménage sans que le propriétaire intervienne. Le propriétaire doit accommoder tout le monde, effectuer en urgence des travaux, payer pour ces dégâts...".

"L'absence du dépôt de garantie démontre également un manque de cohérence entre les obligations prévues au Code civil et les mesures qui sont mises à la disposition du propriétaire. " d'ajouter le RPHL.

Le propriétaire peut évidemment introduire une demande à la Régie du logement. Malheureusement, les coûts et délais encourus ainsi que la solvabilité du locataire rendent cette procédure inefficace dans plusieurs cas.

Pour conclure, le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) revendique la mise en place d'un dépôt de garantie depuis de nombreuses années. Ce concours souhaite révéler un problème grave, récurrent et pour lequel aucune action n'est prise.

Prix Mal de Coeur 1 :

 

Prix Mal de Coeur 2 :

 

Prix Mal de Coeur 3 :

09 juillet 2015
Copyright RPHL