Déménagement au 1er juillet : Occupants sans droits, le RPHL recommande aux proprios de s'impliquer dans le déménagement

Sherbrooke, le 10 juin 2022 --- Avec environ 200 000 déménagements chaque année, le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL)  tient à donner quelques conseils aux propriétaires de logements, car la valse des déménagements du 1er juillet apporte son lot d'imprévus et certains auraient pu être évités.

Avant le jour J : Propriétaires de logements - Il vous est recommandé de vous impliquer dans la planification avec vos locataires
Chaque année, de nombreux propriétaires sont aux prises avec des locataires qui attendent devant la porte de leur logement car l’ancien n’est pas parti.
Le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) encourage les propriétaires à contacter dès maintenant leurs locataires, et ce, même si vos locataires semblent organisés et disent que tout est réglé.


"Prenez le temps de visiter vos locataires actuels, leur demander comment ils déménageront, à quelle heure, ont-ils confirmé l'heure avec la compagnie de déménagement, comment leur camion va se stationner... Ainsi vous pourrez aussi vérifier l'état du logement et si des travaux sont à prévoir." de recommander, Martin Messier, Président du RPHL.

Le Jour J : La discussion est toujours à privilégier
"Techniquement, le bail se termine le 30 juin à minuit, mais aucun propriétaire ne mettra dehors en pleine nuit un locataire. Il faut tout de même que le locataire soit conscient qu'il doit libérer le plus rapidement les lieux, car il n'en est plus le locataire." d'ajouter Martin Messier.

Le locataire qui quitte doit tout mettre en œuvre pour libérer le logement rapidement. Il faudra sensibiliser et aviser.
Le manque de collaboration de l’ancien locataire pourrait être un irritant: Il faut se souvenir que le but de la journée est de permettre au nouveau locataire d'emménager! Donc rester calme et trouver des solutions sont le priorités de la journée.

Voici quelques conseils en bloc :

  • Récupérer toutes les clés de l'ancien locataire
  • Changer la serrure à chaque nouveau locataire
  • Leur indiquer clairement où sont les salles à déchets et recyclage
  • Leur indiquer les journées de collecte


Le locataire a laissé des choses et le logement est...
Il arrive régulièrement deux situations problématiques :
1) Le locataire a laissé des objets
2) le logement est sale et parfois insalubre

Tout le monde a déjà vu la photo de la nourriture en train de pourrir sur les comptoirs ou la toilette remplie de détritus non identifiables.
"Mais outre le ménage, certains locataires vont laisser des meubles, des objets en plus ou moins bon état. Ils ne voulaient simplement plus les utiliser et ne se donnent même pas la peine de les sortir pour les encombrants." d'ajouter Martin Messier, Président du Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL).


Attention, si ces objets sont des biens abandonnés, et non des choses périssables ou infestées, vous devez les entreposer pendant 90 jours. donc vous devez faire un inventaire, prendre des photos et en aviser le locataire, il est donc préférable de le contacter pour avoir l'autorisaiton écrite des les jeter!

Comme chaque année, le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) est disponible pour vous guider et vous conseiller.

 

10 juin 2022
Copyright RPHL