Revendications - Communiqués de presse

Suspension des audiences du Tribunal administratif du logement (TAL) : Une mesure qui doit être évitée 

Le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) est scandalisé par les demandes exagérées des associations de locataires qui demandent une nouvelle suspension des audiences au Tribunal administratif du logement (TAL), anciennement Régie du logement (RDL).

Rappelons que les audiences à la Régie du logement ont été suspendues pendant plus de 3 mois. Les propriétaires ont même vu leurs droits restreints par le retrait de leur droit d'expulser les mauvais locataires avant le 6 juillet 2020 pour les décisions rendues avant le 1er mars 2020, et au 20 juillet 2020 en ce qui concerne les décisions rendues à compter du 1er mars 2020.

"Les propriétaires de logement ont largement fait leur part. Et si la situation n'est pas chaotique en ce moment, c'est en grande partie par les ententes et la discussion entre les propriétaires et les locataires. Mais comme dans notre société, dans certains cas il est impossible de s'entendre, il faut qu'un juge tranche. De plus comme chaque année, des milliers de locataires n'acquittent pas leur loyer." selon Martin Messier président du RPHL.

... Lire plus
 
05 janvier 2021

Gel de loyers en 2021 : dans le contexte actuel, la demande est inappropriée 

Sherbrooke, le 4 janvier 2021 --- Suite à la demande de Québec Solidaire de geler les loyers pour l'année 2021, le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) réitère qu'un gel des loyers est inapproprié dans le contexte légal, économique et réglementaire qui existe au Québec.

Le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) rappelle que c'est un ajustement de loyer et non une hausse de loyer qui est faite chaque année. Et comme le règlement l'autorise, le locataire peut refuser cet ajustement de loyer.

... Lire plus
 
04 janvier 2021

1er juillet : Le RPHL prévoit un 1e juillet chaotique et ce ne sera que le début 

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) envisage un premier juillet chaotique autant au niveau des locataires qui nous ont déjà avertis qu'ils ne veulent plus partir, que l'étalement des déménagements pour respecter la distanciation sociale dans les immeubles.

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) reçoit de nombreux appels tous les jours de propriétaires dont les locataires les ont déjà avertis qu'ils ne partiraient pas le 1e juillet.

"Avec le retard des visites dû à la pandémie, plusieurs locataires n'ont pas réussi à trouver un logement qui leur convient. Alors que décident-ils de faire? Rester dans leur logement en attendant d'enfin en trouver un. Mais dans la majorité des cas, ces logements sont déjà reloués et un nouveau locataire doit en prendre possession le 1e juillet." selon Martin Messier Président du RPHL.

... Lire plus
 
29 juin 2020

Registre des loyers – Le RPHL réitère qu'un registre n'est pas approprié 

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) tient à réagir au projet de loi déposé par Andrés Fontecilla, Député de Laurier-Dorion, Projet de loi no 595 "Loi créant le registre des loyers".

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) estime qu'un tel registre ne doit pas être mis en place. Selon Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) , ce registre ne vient pas régler la situation et les coûts seraient inadéquats.

Cette demande des associations de locataires, appuyée par Québec Solidaire depuis des années, est tout simplement une mauvaise idée.

M. Fontecilla n'en est pas à son premier essai pour la mise en place d'un registre des baux. Lors de l'étude de la loi 16, il avait déposé un amendement en commission pour exactement la même demande.

... Lire plus
 
04 juin 2020

Reprise des audiences et expulsions à la Régie du logement : Encore des semaines sans aide pour de nombreux propriétaires de logement 

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) est scandalisée des décisions annoncées par la Régie du logement sur les dates d'expulsion des locataires.

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL)était pourtant heureuse d'apprendre lors du point de presse de la Ministre Lebel que les tribunaux et les palais de justice rouvriraient graduellement dès le 1er juin 2020.

Mais les décisions concernant la Régie du logement émises par Mme Andrée Laforest, Ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, sont loin de satisfaire les milliers de propriétaires aux prises avec des suspensions d'audiences et des causes non entendues depuis presque 3 mois.

"Il est regrettable d'entendre, dans cette période incertaine et d'entraide, des histoires de propriétaires qui ont les mains liées par des locataires qui abusent du système." selon Martin Messier, Président du RPHL.

... Lire plus
 
28 mai 2020

Obliger les propriétaires à accepter le renouvellement des baux des locataires aux mêmes conditions : Le RPHL dit non! 

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL ) s'offusque de la demande du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) "d'obliger les propriétaires d'accepter le renouvellement des baux des locataires qui en feraient la demande, aux mêmes conditions, si, entre temps, leur logement n'a pas été reloué".

"Les locataires ont le choix de ne pas renouveler ou de rester et c'est en toute connaissance de cause qu'ils ont décidé de ne pas renouveler. Et avant la crise sanitaire, on parlait déjà de possible crise du logement avec plusieurs locataires n’arrivant pas à trouver un nouveau logement." selon Martin Messier, Président du RPHL.

Lors du récent sondage du Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL), 38.73% des propriétaires avaient encore au moins 1 logement à louer le 15 avril 2020.

... Lire plus
 
05 mai 2020

Aides aux locataires : des mesures pour honorer le paiement des loyers 

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) se réjouit de la mise en place d'aides pour les locataires pour que les loyers résidentiels soient acquittés.

Les locataires obtiendront un prêt sans intérêt qui sera versé directement aux propriétaires.
"La Société d'habitation du Québec (SHQ) offre aux locataires dont les revenus sont diminués en raison de la COVID-19 un prêt sans intérêt de 1 500 $ correspondant à deux mois de loyer. La demande doit être faite d'ici le 15 juillet 2020. Le prêt est remboursable d'ici le 1er août 2021, et ce, sans intérêt."

"Ce versement directement au propriétaire est une bonne nouvelle pour le maintien d'un immeuble en santé. Aussi par le versement direct de cette aide, le Gouvernement s'assure que l'argent servira au paiement du loyer, la raison d'exister de ce prêt". selon Martin Messier, président du RPHL.

Malheureusement, plusieurs locataires profitent encore de la situation précaire de la COVID-19 pour ne pas payer leur loyer. Pour ceux-là, il faut que la Régie du logement reprenne ses audiences et les évictions.

... Lire plus
 
29 avril 2020

Les travaux de rénovation pourront reprendre avec soulagement, mais qu'en est-il pour la Régie du logement, selon le RPHL 

Le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) se réjouit de la réouverture complète du secteur de la construction dès le 11 mai 2020.

Le 20 avril, les chantiers de construction qui concernent les immeubles devant être livrés en juillet 2020 ont repris et ont permis d'éviter ainsi une situation pouvant créer une crise du logement inédite au Québec, si les unités promises pour le mois de juillet et/ou avant n'étaient pas livrées à temps.

Mais certains travaux qui étaient de la rénovation ou des livraisons d'unités après le 1e août sont encore en pause.

"Le parc locatif est vieillissant. Les immeubles ont besoin d'un entretien régulier et certains travaux doivent être effectués. On peut penser aux dégâts d'eau qui se produisent et vont nécessiter des travaux de rénovation. Actuellement, ceux-ci sont à l'arrêt et les locataires doivent vivre avec des réparations temporaires." selon Martin Messier, Président du RPHL.

... Lire plus
 
28 avril 2020

Sondage : 32.93% des propriétaires ont un loyer impayé pour avril 2020 et 38.73% ont encore un logement à louer 

32.93% des propriétaires ont au moins un loyer qui est impayé au mois d'avril 2020, il y aurait donc plus de 90 000 propriétaires de logement qui se retrouvent avec au moins 1 locataire qui ne paie pas! de s'exclamer Martin Messier, le président du RPHL.

Les propriétaires ont été compréhensifs et patients et plusieurs ont attendu que leurs locataires puissent payer leur loyer. Même si certains profitent de la situation, la situation s'est améliorée.

À cela, le Regroupement des Propriétaires d’habitations locatives (RPHL) encourage les propriétaires à ouvrir un dossier à la Régie du logement sans attendre la reprise des audiences d'ici la fin du mois.

... Lire plus
 
16 avril 2020

Le RPHL se réjouit du retour des chantiers de construction pour les logements devant être livrés avant le 31 juillet 2020 

Le Regroupement des Propriétaires d'Habitations Locatives (RPHL) appuie la décision d'ouvrir en premier les chantiers de construction qui concernent les immeubles qui doivent être livrés en juillet 2020 et souhaite que cette décision permette d'éviter le pire dans les prochains mois.

Nous craignons l’effet domino dans une situation pouvant créer une crise du logement inédite au Québec, si les unités promises pour le mois de juillet et/ou avant ne sont pas livrées à temps. Il faut éviter que les locataires et les propriétaires se retrouvent sans solution à cause des nouveaux logements dont la construction a été retardée en raison de la COVID-19. d'ajouter Martin Messier, le président du RPHL.

... Lire plus
 
14 avril 2020
Copyright RPHL