Enquêtes de pré-location - Évaluations 360 ° en temps réel

Augmentation de loyer 2019

Conseils juridiques gratuits et illimités

Des rabais exclusifs aux membres RPHL

Nouvelles

18 juin 2019
À l'approche du bal des déménagements, le Bureau d'assurance du Canada (BAC) rappelle que 37 % des locataires ne sont pas assurés, alors qu'une assurance habitation pourrait être très utile en cas de sinistre. Prime moyenne des locataires : 281 $ en 2017Selon les données recueillies par le BAC auprès de ses membres, il en coûte moins d'un dollar par jour pour assurer ses biens quand on est locataire, soit 281 $ en moyenne par année. En revanche, le coût moyen d'un sinistre payé par les assureurs pour 2017 s'élevait à 5 542 $.
17 juin 2019
La tendance des mises en chantier d’habitations se chiffrait à 201 983 en mai 2019, comparativement à 205 717 le mois précédent, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations.
14 juin 2019
La saison estivale rime souvent avec déménagements et parfois, avec l'achat d'une nouvelle propriété. Lors d'un achat, qu'il s'agisse d'une maison unifamiliale ou d'un immeuble à revenus, la loi prévoit qu'il existe une garantie de qualité, mieux connue sous le nom de « garantie contre les vices cachés ». Cette garantie existe d'office, même si les vendeurs ne sont pas toujours au courant des vices qui peuvent entacher leur propriété.
12 juin 2019
En avril, les municipalités canadiennes ont délivré des permis de bâtir d'une valeur sans précédent de 9,3 milliards de dollars. La hausse de la valeur des permis était presque entièrement attribuable à une modification planifiée des frais d'aménagement dans la région métropolitaine de Vancouver.
07 juin 2019
La locatrice demande la résiliation du bail et l’éviction du locataire. La locatrice reproche au locataire de troubler la jouissance paisible des lieux des autres locataires de l’immeuble. Tous les témoins entendus à l’audience tenue à la Régie du Logement témoignent du comportement dérangeant du locataire. Celui-ci vit des épisodes de crise au cours desquelles il frappe dans les murs, mais surtout il crie très fort le soir tard et dans la nuit.
Notez et commentez 7 votes

En vedette